Opter pour la mode éthique

La mode n’est probablement pas le premier mot qui vous vient à l’esprit lorsque vous parlez d’éco-responsabilité, de développement durable et d’éthique. Mais si vous découvrez que l’industrie de la mode est considérée comme la deuxième industrie la plus polluante au monde après les combustibles fossiles ? On est nombreux à être passionnés par la mode, à l’aimer, à la suivre : que ce soit par désir ou par nécessité, on porte tous des vêtements. En tant que consommateurs réguliers ou occasionnels, il est important de réfléchir et prendre conscience de l’impact des marques de mode sur l’environnement et la société et de la manière dont on peut réduire les impacts négatifs par le choix, le comportement et le geste écoligique.

Mode éthique : qu’est-ce qu’un vêtement durable et qu’est-ce que la mode éthique

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un vêtement durable ? Un vêtement durable est un vêtement éco responsable qui vise à minimiser les dommages environnementaux. Les vêtements durables sont fabriqués avec des fibres exemptes de pesticides, dans des systèmes en circuit fermé, en utilisant de l’énergie provenant de sources alternatives et en mettant l’accent sur le recyclage et la réduction globale des déchets d’eau et de produits chimiques. La mode durable utilise des teintures à faible impact, exemptes de substances cancérigènes et nocives pour la peau et la santé. Il faut aussi éviter le contact avec les substances nocives contenues dans les tissus.

La mode éthique est un système qui accorde de l’importance aux personnes impliquées dans le processus de fabrication d’un vêtement. Les premières personnes auxquelles on pense sont celles qui coupent et cousent physiquement les vêtements, mais le voyage est bien plus long que cela. Avant d’être fabriqué et de devenir un vêtement, ce tissu a été filé. Et même avant cela, quelqu’un a ramassé des flocons de coton, tondu de la laine, filé et traité de la soie ou du lin, pour ne citer que quelques matériaux couramment utilisés. La mode éthique veille à ce que toutes les personnes impliquées soient payées équitablement et travaillent dans des conditions décentes. Par extension, on peut également étendre ce concept à tous les animaux concernés : les moutons pour les laines par exemple, ou les vers pour la soie. Rendez-vous sur le site so-green-so-chic.fr pour plus d’infos sur la mode écoresponsable.

Mode éthique : colorant écologiques

Les colorants azoïques, traditionnellement utilisés dans l’industrie de la mode (non durable) pour teindre les tissus, sont fabriqués avec des produits chimiques agressifs, tels que le formaldéhyde et d’autres substances cancérigènes connues. En conséquence, même les vêtements que l’on porte sont imprégnés de produits chimiques dangereux non seulement pour l’environnement mais aussi pour le corps. Le contact prolongé avec la peau fait que les substances nocives contenues dans les tissus sont absorbées et passent dans le sang. L’absorption est plus prononcée lorsque la température du corps est plus élevée et que les pores sont plus dilatés pour permettre la transpiration. Les atteintes à la santé peuvent consister en des dermatites sous des formes plus ou moins graves, des maux de tête et des troubles respiratoires, jusqu’à des tumeurs. Un autre problème avec les colorants chimiques est que la recherche et le développement signifient que de nouveaux composés sont fabriqués en permanence, mais on est pas conscients des risques et des impacts réels qu’ils peuvent avoir sur les humains et l’environnement. Les tissus biologiques et écologiques sont généralement beaucoup plus sûrs. Mieux vaut utiliser des colorants écologiques pour textiles

Traitement éthique et équitable tout au long de la chaîne de production

Il y a une grande différence entre des vêtements durables et des vêtements exclusivement biologiques. En fait, de nombreuses entreprises peuvent utiliser les termes “biologique” ou “conscient” comme une tendance pour augmenter leurs revenus en ne considérant qu’une partie de la production des vêtements. En fait, il n’est pas toujours vrai que parce qu’un vêtement est fabriqué avec des tissus ou des fibres biologiques, il a été produit dans un environnement équitable et éthique. Soyez donc prudent dans vos choix : les fibres biologiques sont certes très importantes, mais le traitement et les conditions de travail des personnes impliquées dans la culture et la récolte de ces fibres et des travailleurs de l’industrie textile le sont tout autant.