Tubage de bois à granulés : faut-il tamiser les pellets de bois ?

Publié le : 29 mars 20227 mins de lecture

Le poêle à granulés dispose d’une grande capacité calorifique qui permet de chauffer une habitation de façon optimale. Au fil des utilisations, l’encrassement et la diminution des performances constituent toutefois des problèmes récurrents de l’appareil. Ainsi, il peut être nécessaire de tamiser les pellets dans le cas où la vitre de votre poêle noircit et qu’il ne fonctionne pas correctement. Par ailleurs, un entretien est essentiel, en plus du tubage poêle à granulé et d’un choix judicieux de pellets.

Poêle à granulés : principe de fonctionnement

Le poêle à granulés offre un rendement largement au-dessus de celui d’un poêle à bois classique grâce à son fonctionnement performant. Par ailleurs, il s’agit d’un appareil particulièrement confortable et surtout pratique de par la possibilité de programmer les horaires de chauffage et son autonomie de plusieurs jours.

Avec un taux d’humidité très faible, les pellets ou granulés de bois sont des combustibles issus de sciure de bois. Un système de vis sans fin permet le fonctionnement du poêle à granulés. Avec une vitesse maîtrisée, les pellets sont notamment acheminés de façon progressive vers le compartiment où a lieu la combustion grâce à ce système.

L’allumage du feu est automatique et l’oxygène nécessaire à la combustion est apporté par un ventilateur. Via un conduit de cheminée, les fumées dérivant de la combustion sont enlevées par ventilation et évacuées vers la toiture. Pour cela, le tubage poêle à pellet est nécessaire afin d’assurer le bon fonctionnement de l’évacuation des produits de combustion et renforcer ainsi la sécurité de l’installation. Pour plus d’informations, allez sur combustibles-gruchy.fr

Faut-il tamiser les pellets de bois ?

D’une part, un poêle à granulé peut rencontrer des problèmes d’encrassement au fil de son utilisation. Le rendement d’un poêle peut notamment diminuer suite à cela. Néanmoins, il est possible de limiter cet encrassement. Ainsi, il est nécessaire de réaliser un entretien régulier de votre appareil de chauffage.

De plus, un nettoyage des différents éléments de l’équipement doit être effectué régulièrement en plus des interventions réalisées par des professionnels qui sont imposées par la loi. Tout au long de son utilisation, il pourra ainsi offrir un meilleur rendement et des performances optimales.

La durée de vie de l’appareil sera également allongée. D’autre part, des poussières peuvent s’accumuler et s’infiltrer dans le mécanisme du poêle à pellets lors de la combustion des granulés de bois. La vis sans fin et d’autres éléments de l’appareil peuvent ainsi être endommagés à force que cette accumulation de poussières continue. Or, il peut être très coûteux de remplacer des pièces. A part cela, une mauvaise combustion peut engendrer le noircissement de la vitre. Cela peut provenir de l’accumulation des cendres et peut causer une obstruction du creuset. Par conséquent, il est indispensable de tamiser les pellets de bois afin d’éviter ces types de problèmes.

Quelles précautions prendre pour entretenir une poêle à granulé ?

En versant directement dans le conteneur de votre appareil de chauffage le sac de pellets, vous risquez d’y verser également de la poussière qui va s’accumuler sur le fond du récipient. Cette accumulation de poussière de granulés peut par la suite endommager votre installation. Ainsi, il est plus judicieux d’utiliser un tubage poêle à granulé avec un filtre à poussière afin de prévenir l’obstruction rapide des trémies à pellets.

Lors du remplissage du récipient, cela permet de tamiser les pellets et de séparer la poussière des granulés. La poussière va tomber automatiquement sur le sol lorsque le tubage poêle à pellet est pleine. Une trémie à granulés avec tamis intégré peut également être utilisée pour tamiser les pellets avant de les verser dans le récipient. Il peut aussi exister d’autres techniques domestiques pour tamiser les granulés. L’important est de réaliser le tamisage pour garantir le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage. En plus, pour que le tamisage soit efficace, il faut un nettoyage et un entretien réguliers de l’équipement.

Comment choisir ses pellets de bois ?

Les granulés de bois sont des matériaux écologiques qui dérivent de sciures et de copeaux de bois recyclés. Néanmoins, l’encrassement du mécanisme du poêle à bois peut être aussi empêché grâce à l’utilisation de pellets de qualité. Vous devez donc choisir des granulés de bois qui présentent un faible taux d’humidité et qui produisent peu de poussières afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil de chauffage.

Pour un poêle à bois, le taux d’humidité optimal se trouve en dessous de 10 % lorsque les pellets sont séchés. Autrement, le risque d’encrassement et de surconsommation est plus élevé. De plus, privilégiez un lieu de stockage à proximité d’une source de chaleur et sec pour vos granulés de bois afin de garantir un taux d’humidité stable. A part cela, vous devez prendre en compte leur taux de fines au moment de choisir vos granulés de bois.

A noter que, les fines constituent des résidus restants sur le bois après être transformé en granulés. Les risques d’encrassement vont notamment augmenter lorsque ce taux est élevé. Ainsi, un taux de fines inférieur à 1 % est idéal.

Plan du site